Publicité

Etude

Actualité

Publié le 06/04/2020 - Par La rédaction

ISM : COMMENT LE COVID-19 IMPACTE LA SUPPLY CHAIN MONDIALE

L’ISM (Institute for Supply Management) dévoilait dès la mi-mars les résultats d'une enquête sur les effets du Covid-19 sur la supply chain mondiale. Quelques semaines après le confinement décidé par la Chine, les premiers effets sur l’activité des entreprises n’ont pas tardé à se faire sentir : 75% des 628 répondants signalaient des perturbations et 16% prédisaient une baisse de leur revenus…

Basée à Tempe (Arizona), l’ISM est la première et la plus importante association professionnelle de gestion des Achats (47000 membres, 90 pays, mille milliards de dollars d’achats). Cela donne forcément un peu de relief à ses études, même a posteriori dans le cas présent. L’étude en question a été réalisée entre le 22 février et le 5 mars auprès d’un échantillon de 628 répondants (73% de responsables achats, 6% de directeurs achats) représentant principalement des entreprises américaines (52% dans l’industrie, 42% hors industrie) dont 81% avec des revenus inférieurs à 10 milliards de dollars.

Des pénuries de fret

Dans la série « Ils savaient… », rétrospectivement, on note que 75% de ces entreprises ont signalé des perturbations dans leur supply chain (le transport principalement) en raison de la crise du Covid-19 qui se révélait en Chine tandis que 80% estimaient que cela aurait des conséquences sur leur organisation Achats. Parmi celles-ci, 16% prévoyaient une baisse à venir de leur chiffre d’affaires estimée dans un premier temps, en moyenne, à 5,6%. Dans tous les cas, les entreprises interrogées prévoyaient d’emblée que le retour à la normale prendrait un certain temps… En fait, très vite, les délais de livraison ont doublé, une situation due à une pénurie de fret, dans le maritime comme l’aérien, qui a rendu problématique l’acheminement vers les Etats-Unis quand bien mêmes les commandes étaient mises à disposition.

Voici les principales observations de cette enquête :

- 57% ont noté des délais de livraison plus longs pour des composants d'origine chinoise avec des délais de livraison moyens ayant plus que doublé par rapport à la fin de 2019.

- Les fabricants chinois fonctionnaient à 50% de leur capacité avec 56% de leurs effectifs.

- Plus de 44% des personnes interrogées n'avaient pas de solution alternative pour faire face aux ruptures d'approvisionnement en provenance de Chine. Parmi ceux-ci, une majorité (23% des répondants) faisait déjà état de perturbations.

- Parmi les entreprises qui s'attendent à des impacts sur la chaîne d'approvisionnement, les perspectives seraient mêmes plus dégradées encore au second trimestre.

- 62% des répondants enregistraient des retards dans la réception des commandes depuis la Chine.

- 53% éprouvaient des difficultés à obtenir des informations de la Chine.

- 48% connaissaient des retards dans le transport des marchandises en Chine.

- 46% signalaient des retards dans le chargement des marchandises dans les ports chinois.

- 60% des entreprises se rendant habituellement en Chine n'avaient pas l'intention de le faire au cours des six prochains mois.

- 47% envisageaient d’autres restrictions dans leurs déplacements. Pays visés : la Corée, le Japon, l'Italie et l'Europe en général, Hong Kong et Singapour.

Diversification à prévoir

Conclusion (provisoire et prudente) des auteurs de l’enquête : « les organisations Achats qui ont diversifié leur base de fournisseurs sont potentiellement mieux équipées pour faire face aux effets du Covid-19 sur leurs chaînes d'approvisionnement. ». Un des grands enseignements de cette crise sanitaire sera la prise de conscience quasi unanime sur le risque de dépendance vis à vis de ses fournisseurs. Surtout venant d’Asie mais ce serait dommage de limiter le constat à cette seule zone géographique. Attention aussi à la reprise pour vérifier la solidité des résolutions prises dans l’émotion du moment…



L’ISM ouvre un coronavirus center

L’étude est à retrouver ici sur une page dédiée. A noter que l’association nord-américaine est décidée à surveiller de près l'impact de l'épidémie de coronavirus. Sur son site, figure une invitation à partager toute information utile dans ce cadre. Un mail : ask@instituteforsupplymanagement.orgstituteforsupplymanagement.org

Publié le 06/04/2020 - Par La rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°293 - Mai 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play