Publicité

Salon

Actualité

Publié le 28/02/2020 - Par la rédaction

Inclusiv’ Day : ne l’appelez plus Handicap !

Paris, 16 juin 2020. Le salon Handicap, Emploi & Achats responsables change de nom. Pour sa 5e édition, il laisse la place à Inclusiv’ Day. Une nouvelle appellation qui renouvelle l’engagement de l’organisateur, le groupe Les Echos Le Parisien, mais aussi de LVMH et de ses partenaires en faveur de la diversité au travail dans une acception plus large encore. Cap sur la responsabilité sociale.

Pour la soirée de lancement d’Inclusiv’ Day, le rendez-vous avait été fixé au Café Joyeux, 144 avenue des Champs Elysées. Le café Joyeux, un café éphémère et ses 19 équipiers, qui signe à sa façon un manifeste en faveur de la diversité au travail. Une formidable vitrine qui ouvre en ce moment même au public pour faire la promotion du handicap sur la grande avenue parisienne (300 000 visiteurs par jour). C’est aussi un CFA spécialisé. C’est Axa qui prête les locaux (durée prévue : entre six mois et un an). Quand on connait le coût du m2 commercial à cet endroit-là…

Ce 27 février, l’affiche du futur événement voisinait avec celle du film Invisible Man projeté dans le cinéma de l’autre galerie. Le hasard fait bien les choses… Justement : le handicap n’est plus invisible ! Il revêt des formes très diverses, que ce soit dès l’école et jusque dans les entreprises. Le mot handicap sonne aussi trop souvent comme une barrière infranchissable. Le véritable enjeu, c’est de toute façon l’inclusion. La responsabilité sociale des entreprises est désormais engagée. Les 130 premières entreprise qui ont signé la 13 novembre 2019 au siège du groupe Les Echos Le Parisien une première charte d’engagements opérationnels en appellent d’autres (à comparer aux plus de 2 000 signataires de la charte des Achats Responsables lancée il y a tout juste dix ans). Paris ne s’est pas fait en un jour…

Aller encore plus loin

L’organisateur d’Inclusiv’ Day, le groupe Les Echos Le Parisien, et ses principaux soutiens [1], veulent aller plus loin. Fédérer plus encore. Franchir de nouveaux seuils de reconnaissance. Après la révolution digitale, il faudrait parler désormais de révolution sociale. Dans la logique de la loi Pacte, la création de valeur doit être à la fois économique et sociale. Consubstantielle. Les entreprises sont également invitées à acheter responsable si l’emploi direct ne peut répondre à l’objectif d’insertion.

Devant les 300 personnes conviées à cette présentation, Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, comme l’an passé, a de nouveau souligné la diversité (décidément le mot clé !) des dispositifs prévus pour accroître le taux d’emploi (direct ou indirect) des personnes en situation de handicap (clause d’insertion sociale dans la commande publique, convention cadre pour le travail temporaire, meilleure prise en compte des travailleurs handicapés indépendants, etc.).

La récente tenue de la Conférence nationale du handicap, le 11 février dernier, à l’Elysée, avait permis quelques annonces supplémentaires notamment en matière de formation et d’accompagnement. Sophie Cluzel.a rappelé aussi l’initiative DuoDay, un événement et une plateforme destinés à rapprocher des candidats à l’emploi avec des entreprises (12 900 duos formés en 2019 contre 4 000 en 2018). En 2020, la 3e édition se tiendra le 14 mai prochain, un mois avant Inclusiv’ Day. Retenir aussi ce chiffre : 1% seulement des contrats d’apprentissage concerne des personnes en situation de handicap.

Inclusiv’ Day attend à nouveau près de 5 000 visiteurs le 16 juin prochain, au Palais des Congrès de la Porte Maillot. Il y aura plus d’une centaine d’exposants (ESA/EA/TIH, Associations diverses). Il y aura aussi des organisations Achats, un hub de présentation des bonnes pratiques, cinq cycles de conférence (Actualité, Sensibilisation, Recrutement, Maintien dans l’emploi, Sous-traitance), des séances de coworking, de coconstruction de projets et autres hackatons avec son lot de startups qui dans cet univers aussi saventi éclore. Et un speed meeting achats, des trophées de l’innovation, un plateau TV (pour les professions de foi et les témoignages live) et même un parcours immersif de sensibilisation ! Les Achats, venez le plus nombreux possible ! Pour être tout à fait complet sinon objectif, La Lettre des Achats s’engage à nouveau pour la 5e fois consécutive dans la promotion de cet événement, non, de cette cause : l’inclusion dans les entreprises de toutes les formes de handicap.

Retour au café Joyeux. Le badge à ses couleurs diffusé aux invités portait cette seule mention : « Ma différence, c’est ma force ! » En y réfléchissant bien, voilà une affirmation qui pourrait être reprise… par toutes et tous. Elle dit tout. Elle ne distingue pas. Elle inclue. Adoptée !



[1] LVMH, Société Générale, EY, Malakoff Humanis, Unea, Agefiph, Fiphfp

 

Publié le 28/02/2020 - Par la rédaction

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°293 - Mai 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play