Publicité

Publié le 16/09/2020 - Par Guillaume Trécan

Baromètre Provigis Médiation : TPE et PME gagnées par l’achat responsable

En partenariat avec la Médiation, le tiers de confiance Provigis publie la première édition d’un Baromètre d’évaluation des relations clients fournisseurs destinée à mesurer le degré de sensibilisation des TPE et PME aux achats responsables.

Ce baromètre est défini par le directeur de Provigis lui-même, Rémi Lenthéric comme « un dispositif d’auto-évaluation et de sensibilisation ». Le tiers de confiance Provigis, plateforme de dépôt des documents légaux des fournisseurs mis à disposition de leurs donneurs d’ordres, partage avec la Médiation le même souhait de voir croître le nombre d’entreprises engagées dans un processus de labellisation RFAR (relation fournisseurs achats responsable). Ne serait-ce que parce qu’il facilite la mise en œuvre opérationnelle du domaine 4 de la labellisation. Mais aussi parce que sur les 51 entreprises à ce jour labellisées RFAR, trente sont clientes de Provigis. De son côté la Médiation aimerait voir croître le nombre de PME et TPE labellisées, alors qu’elles ne sont à ce jour qu’une poignée. Une partie d’entre elles sont d’ailleurs venues dans le sillage d’un de leur grand donneur d’ordres lui-même labellisé, le ministère des armées, qui les a sensibilisées via la Fédération nationale des fabricants de fournitures administratives civiles et militaires (Facim).


Identifier de futurs candidats à la labellisation

Sur un panel de 232 répondants à cette étude 39 % ont indiqué être intéressé par le label. « Nous allons essayer d’accompagner celles qui sont les plus partantes », annonce le Médiateur, Pierre Pelouzet. « Nous nous inscrivons dans le temps avec ce baromètre annuel qui va permettre de remonter des candidats », se réjouit Rémi Lenthéric, directeur de Provigis, qui souhaite « ensuite accompagner les entreprises à aller plus loin, en tout cas celles qui ont montré des signes précurseurs ».

Et, en dépit de leur taille modeste, les entreprises interrogées présentent en effet quelques prédispositions sur la question des achats responsables. Un tiers d’entre elles (35 % des PME et 29 % des TPE) voient par exemple leur direction générale suivre directement ces sujets et en assurer le sponsoring en interne. Cela se traduit pour 68 % des PME par un dispositif d’évaluation et de suivi de la conformité des fournisseurs (50 % des TPE). Les conséquences de ces évaluations ne sont pas neutres, puisque, dans 38 % des cas pour les PME et 24 % pour les TPE, c’est un critère de sélection et de référencement et dans 21 % des cas pour les PME et 13 % pour les TPE, c’est un prérequis dans les appels d’offres et les consultations. Pour 27 % des PME et 29 % des TPE, une mauvaise performance en matière de RSE peut être un motif d’interruption des relations commerciales.

C’est un bon début et l’on pourra vérifier dès la fin de l’année ou début 2021, avec la publication annoncée des résultats de la deuxième édition de ce sondage, si les choses ont sensiblement évolué. « Parfois un baromètre change la mesure. Le fait d’observer les choses les fait évoluer. C’est vraiment l’intention de Provigis et nous serons plusieurs acteurs pour les aider à accompagner ces entreprises qui ont l’air d’être volontaires », renchérit pour sa part Françoise Odolant, responsable du pôle acheteurs, chartes et labels à la Médiation, qui n’oublie pas d’associer à cette démarche, « les autres organismes agréés par la Médiation. »

Publié le 16/09/2020 - Par Guillaume Trécan

Le dernier numéro

Dernier numéro

N°297 - Octobre 2020

Le catalogue

Le catalogue Silex

Retrouvez la revue en format tablette

Apple store Google Play